Merci à  EVODIA  et Emilie Michel

UNE MESSA’GÈRE DES MOTS ET DE LA RÉCUP’

 

Un vieux bout de matelas. Quelques balles de ping-pong. Un agenda dont la date a expiré. Des chutes de tissu. Du polystyrène en morceaux. Ces déchets pourraient être jetés. La conteuse et autrice Messa SALTZMANN CHOUCHI a décidé d’en faire des marionnettes !

Dans son atelier de LAVELINE-DEVANT-BRUYERES, c’est tout un bric-à-brac qu’elle stocke, avec l’idée d’en faire « quelque chose ». Sur une étagère, ce sont des boîtes de chocolats vides qui serviront à fabriquer un élément de décor pour un futur spectacle. Posés contre un mur, ce sont de grands cartons qui trouveront une utilité prochaine, grâce à l’inventivité et l’imagination de Messa SALTZMANN CHOUCHI.

 

Utiliser les contes pour faire passer un message

 

Souriante, enjouée, tantôt sérieuse et toujours captivante, la conteuse sait comment utiliser sa verve pour faire passer des messages. Pour elle, les contes possèdent de véritables pouvoirs : c’est ce qu’elle appelle la « magie des mots ».

« Le conte est un outil ludique et pédagogique pour transmettre certaines valeurs : apprendre à vivre ensemble, accepter les différences des autres et aller au-delà des apparences. Quand on raconte des histoires, on peut parler des thématiques de la société sans dramatiser. », explique la conteuse, qui intervient aussi bien auprès des enfants que des séniors.

C’est à l’âge de 25 ans que Messa SALTZMANN CHOUCHI rencontre sa passion pour les histoires, lors d’un voyage. « Je suis née en Algérie, mais j’ai grandi en France. Arrivée à l’âge adulte, j’ai ressenti le besoin de me reconnecter avec mes racines et je suis partie dans mon pays d’origine. Là-bas, j’ai découvert la tradition du conte, qui y est très présente. J’ai trouvé cela formidable ! Cette idée m’est restée en tête pendant un certain temps, puis j’ai fini par me lancer ! ». Son activité d’autrice et de conteuse commence alors, en plus de son travail de cadre dans la Fonction Publique.

 

Réutiliser plutôt que jeter, fabriquer plutôt qu’acheter

 

Cela fait maintenant trente ans que Messa SALTZMANN CHOUCHI écrit, raconte, slame, rappe, récite des poèmes. Que ce soit dans les classes de collège ou de maternelle, auprès de personnes âgées ou en situation de handicap, les mots et la récup’ rencontrent leur public.

Pendant les animations auxquelles elle participe, ses marionnettes et ses décors en matériaux de récupération font le bonheur des petits comme des grands.

« Par principe, je préfère réutiliser plutôt que d’acheter. Je trouve cela plus personnel de créer les objets avec lesquels je travaille. Je pourrai acheter des marionnettes toutes prêtes, mais elles n’auraient pas d’âme. Et puis, cela coûte moins cher de fabriquer soi-même ! », ajoute-t-elle en riant.

Couture, bricolage, collage : tout trouve toujours une utilité avec Messa SALTZMANN CHOUCHI, qui assemble les matériaux aussi bien que les mots dans son atelier aux merveilles.

Tout est dit ! 

Merci a Vosges Matin et à Angélique Jacques 

2019 et avant

Concert Vogesia conte musical "NIGHT BEFORE CHRISTMAS"
Concert Vogesia conte musical "NIGHT BEFORE CHRISTMAS"
Contes au jardins de Wesserling
l'Alsace du 24/09/2017

25 décembre 2016 la une   de l'alsace

Tapez Messa Saltzmann  DNA, L'ALSACE....sur Google et vous trouverez :)  sinon....

1 page entière  dans l'Alsace,  Merci Magaly Claudel
1 page entière dans l'Alsace, Merci Magaly Claudel
première page de l'alsace Merci à Magaly Claudel
Faire les gros titres comme les experts, qui dit mieux ?
DNA
Merci M. Stenger pour ce bel article

mentionnée sur le site du ministère de la culture !!!

mes interventions en juin sur le parcours d'art contemporain de Wattwiller